CHAMPS CROISÉS

Propulsé par HelloAsso

Champs Croisés

Cité Danse • Regard des lieux • Barbarins Fourchus

Nouveau rendez-vous [danse] #2

Samedi 27 avril à 20h30

Tout public
Tarifs : 5/7 euros
Adhésion Cité Danse : à partir de 2 euros 

Découvrez notre deuxième rendez-vous dédié à la création et aux rencontres pluridisciplinaires. Au programme : projection Ciné-concert « De nos mains » du Collectif Regards des Lieux suivi d’une performance dansée avec Anne Marie Pascoli, Delphine Dolce, la Cie Barbarins Fourchus et le Collectif Regards des Lieux. Entre récit-documentaire, improvisation et composition instantanée, le corps à l’oeuvre témoigne de l’élaboration commune de la culture ouvrière à l’industrie sur un son électro !

[Champs Croisés]
Cinéma, danse et musique

De nos mains • Ciné-concert
N&B / 47min / Triptyque réunissant Une coupe (2010), Scieurs (2016), Silicium (2017)

Ça ouvre avec de la corde, un bûcheron et un cheval, ensuite une machine encore à taille humaine et des hommes autour, et après un haut fourneau et des cailloux changés en métal. Ces trois films sont muets et pourtant. Tu entends presque la neige crier et les flammes crépiter. Devant l’écran tendu, un homme se penche sur un instrument, une guitare préparée. Il a placé divers objets au travers des cordes, et cela permet d’altérer le son, d’en faire autre chose. Il joue avec les films tout du long, avec les images, et avec les silences aussi.

C’est toute une histoire du travail à travers ses outils et son rapport à l’homme traversé en trois courts films et mis en son et en musique en direct.

Gaëlle Partouche.

Collectif Regard des Lieux : Jérémie Lamouroux (vidéaste), Martin Debisshop (musicien), Laure Nicoldzé (production); Djamila Daddi Addoun (coréalisation et montage Silicium).

Performance danse-musique
Anne Marie Pascoli, Delphine Dolce, Collectif Regards des Lieux et la Cie Barbarins Fourchus

Cette soirée réunit les pratiques d’artistes qui portent une attention, un regard, sur le corps d’ouvrage, le corps à l’œuvre, le corps ouvrier de son quotidien. L’évocation des mains, dans le titre du film, le texte du poète, le toucher de la danse, la caresse du son, tissera un fil d’Ariane entre les différents moments de la soirée.