Harakiri

Harakiri

Why, Madama Butterfly ?

Ciné-concert | Électro Dub-hop

Création 2018 par DER ZOOLOGE VON BERLIN
à partir du Film Harakiri de Fritz Lang

HARAKIRI est un des premiers films de Fritz Lang tourné il y a 100 ans en Allemagne. Ce film muet est une adaptation de l’opéra Madama Butterfly de Puccini. L’émulation des années 20, prémonition du monde contemporain, et le japonisme présents dans le film sont des courants artistiques qui alimentent nos choix esthétiques et musicaux. Nous reprenons ici nos des essais de « poésie électro-visuelle » et expérimentons le rapport entre ce film – matière première – musique électronique, jeu théâtral, espace scénique, création de vidéo et de lumière. Le pari est de générer par leur interaction – par emprunts, collages et juxtaposition – une forme hybride contemporaine.

Sergio Zamparo crée ainsi une nouvelle orchestration, des compositions électro dans lesquelles il cherche à développer un métissage culturel inventé, à poser des fausses pistes de références musicales et à déployer ainsi une sorte de bestiaire musical qui semble familier. En partant de bases électroniques, il intègre des instruments acoustiques, utilise des instruments inventés, détournés, de récupération, le bruitage…

Nous voulons faire sourdre les drames du film à nouveau, tout en suivant les pistes données par le film lui-même. Il ne s’agit pas pour nous de rendre une archive plus accessible, mais nous voulons la saisir pour la transformer, pour qu’elle résonne avec notre temps. Parmi les thèmes que nous creusons est celui du Japon imaginaire dans lequel se déroule la triste destinée de Madame Butterfly, les enjeux de possession et de désirs amoureux, comme celui des conventions sociales qui déterminent les destins.

À travers le multilinguisme, que nous nourrissons dans Der Zoologe von Berlin et les poèmes, nous abordons le motif de ce qui est étranger ou familier à travers les langues, les langages, les mots …

Collectif issu des Barbarins Fourchus, DER ZOOLOGE VON BERLIN est notre laboratoire, un de nos espaces pour expérimenter des formes différentes de nos engagements habituels. Aujourd’hui, le groupe se retrouve autour de ce projet pour reprendre ses essais de poésie électro-visuelle. Nous avons toujours accueilli des invités et cette fois-ci, c’est Ivano Larocca qui nous rejoint à la basse. Nous avons tous participé à différentes et nombreuses créations des Barbarins Fourchus et ce ciné-concert est dans la continuité de spectacles tels que Rapsodia Satanica ou Salomé. 

Equipe

Sergio Zamparo : flûte, clavier, composition
Isabel Oed : jeu, voix
Ivano Larocca : contrebasse, basse
Julien Huraux : création vidéo
Léo Sellez: lumière
Pascal Billot : son

COPRODUCTIONS

Festival Le Tympan dans l'oeil, Espace Paul Jargot, Les Barbarins Fourchus

ILS EN PARLENT...

Harakiri Why, Madama Butterfly? confronte les influences, les époques, les styles, brusque la forme du ciné-concert, compose autour de son materiau de base avec audace. Les textes, les différentes langues parlées, le film même deviennent des instruments d'une musique nécessairement syncopée, à même de retranscrire toute la richesse des chaos intérieurs. 
François Cau, décembre 2018

Autour du spectacle, des souvenirs à emporter avec vous !
Affiches sérigraphiées, T-Shirts, CD,... découvrez le travail de NAIMA DESIGN !