Les Barbarins Fourchus AujOurd'HUi !

“Pour avoir mis la communauté au centre de nos activités et fait de chacun d’entre-nous un carrefour au lieu d’une borne, nous comprenons mieux ce qu’est le collectif artistique : un montage singulier à plusieurs, un lieu d’échange où l’Autre n’est plus un accident de parcours mais bien un élé- ment constitutif de soi. L’unité de l’homme ne se trouve nulle part ailleurs que dans cette confrontation de soi à soi en passant par l’autre.”

Jacques Prunair

Les Barbarins Fourchus forment un collectif artistique atypique regroupant une quinzaine d’artistes d’horizons divers. Depuis 1992, ils proposent au public une parole singulière, un regard tendre et acide sur le monde au croisement des expressions artistiques : musique, théâtre, vidéo, nouveau cirque, arts plastiques...

Revendiquant leur éclectisme à travers des héritages comme Vian, Ferré, Prévert ou Tati, Zavatta, Gréco ou Felini, Mad Professor, Orson Welles, Fréhel, Talking Heads, Stravinsky ou le Clash, les Barbarins Fourchus s’ancrent depuis quelques années de manière plus affirmée dans la chanson rock teintée d’electro.

Depuis leurs débuts, les Barbarins Fourchus défendent l'idée qu'un projet artistique et culturel trouve toute sa pertinence lorsqu'il est conçu et mené en résonance et en interaction avec le territoire dans lequel il se développe. C’est dans cette dynamique que sont développées de nombreuses actions artistiques de proximité autour des lieux investis (ces dernières années le Théâtre 145 et aujourd'hui La Salle Noire à Grenoble), avec le souci constant d’aller au-delà d’un lieu de consommation de spectacles, d’inscrire le lieu dans son environnement en lien avec les habitants des quartiers qui l’entourent, en renouvelant et en approfondissant les formes de rencontres entre artistes et public.

Les Barbarins ont investi, depuis 2011, « La Salle Noire » : laboratoire pluridisciplinaire, espace de recherche et d’expérimentation artistique, lieu de travail privilégié du collectif Barbarins Fourchus en lien avec les habitants, il s’ouvre au public lors de rendez-vous réguliers autour des propositions du collectif et pour des rencontres, des échanges et des ateliers de pratiques artistiques.

Enregistrer