L'AGENDA


 

 

A.L.C.O.O.L.
Cie Tungstène théâtre

Chorégraphie littéraire

Samedi 1er avril à 20h30
Tout public (dès 11 ans)

6-8 euros

Monaghan feat. Bleu Tonnerre, Delfino
Concert Pas Tard n°15

Jeudi 13 avril à 19h00
Tout public

Participation libre

Cinéma de Quartier
avec "Un fauteuil pour deux"
Cinéma La Nef

Jeudi 27 avril à 20h30

Tarif : 5 euros
(Billetterie sur place)

 Musique (en Robe) de Chambre N°29
En collaboration avec le Consevatoire de Grenoble

Dimanche 14 mai à 10h30
Tout Public

Participation Libre
(Pas de réservation)

Festival des Arts du Récit n°30

Du lundi 15 au samedi 20 mai
Tout public

Repas de quartier

Dimanche 4 juin à 12h00
Tout public

Gratuit

 

 

TÉLÉCHARGER
LE PROGRAMME
VERSION PDF
ICI !

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

 

 

Le programme de la Salle Noire - Saison 6



PRÉLIMINAIRES

 

L'équipe de la Salle Noire vous invite à venir dès l'ouverture des portes (une demie-heure avant l'heure annoncée) pour boire un verre et grignoter tranquillement au comptoir ou autour d'une table. Et le spectacle pourra commencer à l'heure !

NOUVEAU !

Cette année, l'adhésion devient incontournable pour assister aux rendez-vous de la Salle Noire. Adhérez dès maintenant ICI pour le prix d'un café ! Et soutenez la compagnie ! 

 



 

C'est le printemps à la Salle Noire !

 

N°20 / Rendez-vous salutaire

 

          

CINÉMA DE QUARTIER
"Si on s'entraînait à voter ?"

En collaboration avec "Un fauteuil pour deux" et le Cinéma La Nef

Jeudi 27 avril à 20h30
Tout public
Tarif : 5 euros

Attention ! Jauge réduite / Billetterie sur place : arrivez dès 20h00 !

En compagnie de Manuel Houssais, le Cinéma de Quartier des Barbarins Fourchus revient pour une dernière pétée avant la fin des haricots ! Ce soir, le cinéma la Nef se transformera en bureau de vote, l’ouvreuse vous susurrera la Marseillaise à l’oreille et le présentateur posera à tous la question cruciale : Y a t-il un français dans la Salle ? La réponse de JP Mocky et de Frédéric Dard date de 1982 et semble toujours être la seule connue à ce jour. Salutaire.

Avec le fin du fin des surprises dont nous avons le secret...

   

 

Lire la suite...

En compagnie de Manuel Houssais, le Cinéma de Quartier des Barbarins Fourchus revient pour une dernière pétée avant la fin des haricots !

Le Cinéma de Quartier des Barbarins Fourchus

«La lumière revient déjà. Et le film est terminé. Je réveille mon voisin. Il dort comme un nouveau-né...»
Il y a ceux qui n’avaient jamais vu tel ou tel grand classique, et leur voisin qui le connaît par coeur mais ne s’en lassera jamais. Et il y a les Barbarins Fourchus qui, le temps d’une soirée, transforment un lieu en cinéma de quartier pour inviter le public à venir voir ou revoir un film issu du cinéma de genre (série B ou Z) si cher aux années 60-80. Attention ! Un soin particulier est accordé à ne rien oublier : ouvreuses, court-métrages en première partie, esquimaux, présentateurs… Surtout pas les blagues de bon goût et les sketches à la noix !


L'édition 2017

Ce soir, une nouvelle fois, nous allons transformer un lieu en Cinéma de quartier. Tour de magie que nous avons plaisir à exécuter depuis plus de dix ans déjà. Ce soir nous vous offrons un film, une exposition d’affiches (de films de genres uniquement) et un spectacle en salle (ouvreuse, sketch, court-métrage, présentation des films, journal et publicités !). Vous aviez l’habitude de venir au Théâtre 145 ou à la Salle Noire pour découvrir la sélection de l’équipe ? Cette année, le célèbre rendez-vous aura lieu dans les murs du Cinéma La Nef, à Grenoble.

 

Invitée exceptionnelle de Manuel Houssais, journaliste culturel de l’émission «Un fauteuil pour deux», sur France Bleue Isère, l’équipe des Barbarins Fourchus prévoit une nouvelle édition qui, en pleine période d’entre-deux tours, ne sera pas piquée des vers. Outre le film proposé, retrouvez les délires d’une équipe toujours très inspirée par la connerie ambiante et heureuse de pouvoir vous accueillir exceptionnellement dans les vrais fauteuils d’un vrai cinéma pour découvrir ou redécouvrir un vrai film avec des vraies blagues, des vrais gens et de vraies problématiques.


Le film

Y a-t-il un français dans la salle ?
Film de Jean-Pierre Mocky
Comédie nécessaire (1h46 min - France - 1982)

Avec Victor Lanoux, Jacques Dutronc, Jean-François Stévenin, Dominique Lavanant, Michel Galabru

Le pitch

Un ancien ministre, chef de parti politique, tombe amoureux d’une jeune fille. La situation tourne au drame, défigurant cette dernière et provoquant la chute de la carrière du politicien.


Où c'est ?

Le Cinéma La Nef
1 rue Émile Augier
38000 Grenoble

Les stars de la soirée

Jean-Claude Brumaud, dans le rôle du candidat à la présidentielle
Jean Guillaud, dans le rôle du garde du corps
Marco Zuber, dans le rôle de l’ouvreuse
Manuel Houssais, dans le rôle du journaliste



N°21 / Rendez-vous délicat


          

MUSIQUE (en Robe) DE CHAMBRE N°29

En collaboration avec le Conservatoire de Grenoble

Dimanche 14 mai à 10h30
Tout public
Participation libre

Attention ! Jauge réduite : pas de réservation ! Arrivez à l'heure !

Soyez les bienvenus ce dimanche matin pour un concert enchanté mené par les flûtes ! C'est bien connu, écouter de la musique classique tout en prenant un petit déjeuner secoue tous nos sens. Le Majordome Fletcher et sa Madame La Baronne vous accueilleront, comme toujours, sérieusement classiques et sans fausse notes!


   

 

Lire la suite...

Distribution

Isabel Oed, dans le rôle de Madame la Baronne
Marco Zuber, dans le rôle du Majordome Fletcher

Bientôt plus de détails à lire ici !


 

N°22 / Rendez-vous anniversaire

 

              

FESTIVAL DES ARTS DU RECIT # 30

Du lundi 15 mai au samedi 20 mai
Tout public
Tarif plein : 14 à 20 euros
Tarif adhérents "arts du récit" : 8 euros
Tarif réduit : 5 à 10 euros
Plus d'infos ici
Réservations : Cet adresse mail est protégé contre les spambots. Vous avez d'activer le javascript pour la visualiser.

Depuis trente ans, le Festival des Arts du Récit ouvre les fenêtres du monde en accueillant des conteurs, passeurs de rêves et d’imaginaires. Sur un air de tapis volant, en fusée, en roulotte, à pied, en bateau, en bus ou dans la tête ! Que nous disent les contes et les histoires aujourd’hui ? Pour le savoir, venez les découvrir à la Salle Noire !

   

 

Lire la suite...

 

À venir : le programme des spectacles !

 



N°23 / Rendez-vous d'ultime proximité


          

REPAS DE QUARTIER

+ BAZAR DES MORUES ET DES MAQUEREAUX

en collaboration avec vous ...

Dimanche 4 juin à 12h00
Tout public
Participation libre

De grandes tablées, un repas partagé, une guinchette : rejoignez sans tarder cette délicieuse
guinguette éphémère ! Une belle occasion de se rencontrer et de faire tourner les roues, les jupes et les têtes pour cette dernière fête avant l'été !

Cette année, videz vos placards à la Salle Noire ! Grand bazar moderne des morues et des maquereaux au programme !

   


 




 

Ce que vous avez peut-être vu à la Salle Noire
depuis le début de la saison ...


Rendez-vous n°1 : Sous le signe de ... L'Irrévérence

Avec Didier Super et son nouveau spectacle "Ta vie sera plus moche que la mienne".

Lire la suite...

         

DIDIER SUPER ~ NOUVEAU SPECTACLE

Jeudi 29 et vendredi 30 septembre à 20h30
Presque tout public (déconseillé aux moins de 12 ans)
Tarifs : 12/15 euros

En prévente ICI (Attention ! Jauge réduite)
Le spectacle du vendredi est complet !

L’impertinence, maître mot de la Compagnie, aura guidé nos pas sur le chemin de Didier Super et c’est avec un immense plaisir que nous ouvrons la saison de la Salle Noire avec ce chansonnier pré-apocalyptique au mauvais goût certain et à l’engagement douteux. Soutenu par sa guitare, il nous fait part de la vision qu’il a du monde, au travers de ses lunettes sales ...

Pour ceux qui aiment jouer avec le feu ou qui arriveraient trop tard, vous pouvez tenter de gagner vos places en participant aux jeux-concours ! En partenariat avec Radio Kaléidoscope 97 FM et le Tramway Nommé Culture !

 L'artiste de s'adresser à vous : "Comme vous le savez, quand un spectacle est bon, il est inutile de se casser la tête pour trouver un excellent titre. D’ailleurs, ce nouveau spectacle a bien failli s’appeller « Didier super mange du cheval » ou même tout simplement « Didier super, nouveau spectacle ». L’important pour nous, c’est que la marque (DIDIER SUPER) continue de toujours mieux vous satisfaire, vous tous qui en êtes réduits à devoir payer pour rire, tant votre vie est triste, et nous vous en remercions. Vous verrez que ce nouveau produit a été spécifiquement calibré pour sortir le consommateur de son ennui à raison d’un rire toutes les secondes environ, chaque gag étant réalisé avec le seul souci de vous offrir un recul nécessaire quant à vos tracasseries quotidiennes qui n’intéressent personne. De plus, ce nouveau produit théâtral est totalement original dans ce sens qu’il conjugue à la fois qualité artistique et accessibilité (au peuple). Ainsi, le public de qualité verra son estime de soi «brossée», tandis que la plèbe se verra «éduquée». Soyez certains que dans cette gamme de prix, les autres trucs sont moins biens."

Non dénuée de poésie, cette proposition aura en revanche raison de la bienséance et de la bienpensance, l’artiste prenant un malin plaisir à dépasser les bornes pour mieux nous faire réfléchir. Digne héritier de
Reiser et tout droit issu du spectacle de rue, Didier Super utilise aussi bien la chanson préapocalyptique que la marionnette douteuse, le clown déluré ou encore le théâtre de rue, cruellement participatif, pour nous embarquer dans son univers loufoque, le tout, dans le souci de proposer au public une performance redoutable qui aura raison de sa morosité ou de son désespoir. Textes acérés, répartie fulgurante, sens de l’à-propos, on peut dire que Didier Super est, malgré les apparences (photo à l’appui), un artiste complet, qui, au travers de ses lunettes sales, nous invite à regarder le monde autrement. Une soirée qui ne ressemblera à aucune autre !

 
 



Rendez-vous n°2 placé sous le signe de... la Camaraderie

Avec le premier Concert Pas Tard de la saison qui reçoit Mon Garage Musette

Lire la suite...

         

MON GARAGE MUSETTE ~ CONCERT PAS TARD N°11

Jeudi 6 octobre à 19h30
Tout public
Participation libre

Réservation conseillée ICI

Envoyez valser vos à-priori sur la musette, Jean-Claude Brumaud est aux manettes !

"Mon Garage Musette", c'est un peu comme ces garagistes d'antan qui réparaient votre 4L en vous tutoyant et vous offraient un petit coup. Du commerce de proximité en somme, simple et sans chichis, avec l’illustre Jean-Claude Brumaud en crooner d’antan.

   

Le Concert Pas Tard, c'est un mini-concert dans la semaine, qui vous permet de prendre l'air sans pour autant finit à pas d'heure. Retrouver les copains, s'accouder au zinc et découvrir des petits groupes du coin dans la convivialité du début de soirée.

Reprenant la fameuse phrase d’Orson Wells et dont Les Barbarins Fourchus ont fait leur adage: «En ces temps de supermarchés, je reste votre sympathique épicerie de quartier.» Sauf que nous, c’est plutôt un petit garage au fond d’une impasse borgne où, sur un vieux transistor «RADIOLA» couvert de cambouis, joue une valse éternelle.

 
 


 

Rendez-vous n°3 placé sous le signe du... Glamour

Avec le Grand Bal Rock'n'roll

Lire la suite...

         

GRAND BAL ROCK'N'ROLL ~ Bal de l'automne

Samedi 15 octobre à 20h30
Tout public
10/12 euros

Préventes en ligne ICI


Place aux grands dingos en perfecto, plein de gomina et de tatouages sur les bras ! Enfilez santiags ou talons hauts et dansez sur les plus grands tubes du genre, de Ray Charles aux Ramones, en passant par Elvis Presley, Iggy Pop, David Bowie ou encore Jessica Simpson. Question de beauté, question d’animalité, au bal rock, c’est l’attraction qui règne.

 

Devenu presque désuet après l’ouverture des premières discothèques à l’après-guerre, le bal signe désormais son grand retour et les plus grands spécialistes en la matière, j’ai nommé les célèbres Barbarins Fourchus, vous invitent une nouvelle fois à célébrer la beauté simple, celle qu’on se sait plus voir, celle du quotidien, du petit peuple et de l’enfance retrouvée ... sur des musiques taillées pour l’occasion, dans l’incroyable dancefloor de notre bien-aimée boîte noire !

 

 
 



Rendez-vous n°4 placé sous le signe du... Foutoir

Avec le Cabarock n°4

Lire la suite...

         

CABAROCK N°4

Avec Riton La Mort, The Moan Road, W.Wilson&Friend, Minio De Féline et José & The Wastemen

Samedi 29 octobre à 19h30
Tout public
8/10 euros

Préventes en ligne ICI

Avis à la population : Dans cette soirée, y aura pas de valses, pas de jazz, pas de reggae, pas de musique chinoise, pas plus que de la disco ni même de flamenco. Y aura seulement du rock’n’roll avec d’illustres inconnus et d’autres, tout aussi illustres, mais plus connus, le tout en mode cabaret foutraque, féroce et farouche !

 

Avis aux amateurs de soirées discètement organisées dans les garages ou usines désaffectées... Venez ouir et voir ce qui se passera à la Salle Noire ! Après trois éditions du «Cabarock», où vous avez pu découvrir des propositions assurément incongrues d’ artistes mondialement inconnus et pour le moins rock’n’roll, les Barbarins Fourchus reviennent cette année avec la 4ème édition de ce cabaret électrique placé sous le précieux signe... du Foutoir !

Au programme : Mortelle exposition, performance poétique, young garage enragé, flirt sensuel et sans suite, rock musclé et bras levés.
Vous y viendrez pour (re)découvrir des artistes du cru, mais aussi pour vous replonger dans ces merveilleuses soirées qui ont fait toute notre jeunesse : Hors des clous, le Cabarock brisera - humblement mais sûrement - le rythme plan-plan des soirées rock convenues. On déconstruit, on mélange, on bricole, on façonne, on assemble, pour vous amener agilement vers l’Inattendu. Âpre poésie, tendre animalité, pragmatique fantaisie et régression avisée seront au rendez-vous de ce Cabarock... Préparez-vous à plier les genoux !

Concert, performance, expo, impro et Rock'n'roll.

Mortelle exposition de Riton La Mort
Riton La Mort est un artiste né à Saint Martin D'Hères. Il officie en tant que chanteur du groupe de punk extrême SATAN et est l'auteur de plusieurs ouvrages parus aux éditions Le Dernier Cri (Marseille). Son exposition à la Salle Noire sera constituée d'une série d'acryliques diluées dans la semence de Jean Genet, le sang de Black Flag et les déjections de Pier Paolo Pasolini.

Découvrez l'artiste à l'oeuvre : Live-painting à la Salle Noire tout au long de la soirée !


Vernissage avec Bière Noire

Riton La Mort écrit également des poèmes qu'il met en musique sous le nom de Bière Noire. Ce projet musical est présenté pour la première fois en live à l'occasion du Cabarock !

 

Young Garage : The Moan Road

Là, croyez-nous sur parole, vous allez être surpris. Ceci est introuvable sur le net. Le groupe sera en exclusivité mondiale pour la première fois à Grenoble à l'occasion de ce cabarock n°4.
Frais, pimpants, fougueux... ils sont là ! The Moan Roads va peut-être vous faire couiner. Une chose est sûre : ils vont vous bousculer ! Encore très peu connu du grand public, ce petit groupe grenoblois pas plus haut que trois pommes n’a rien à envier aux stars de la scène locale du moment. Ils se sont d’ailleurs déjà produits au Ciel : c’est dire s’ils ont du chien ! Très inspirés du rock 1990’s et de ses influences grunge, ils n’en reviennent pas moins sur les essentiels du punk des années 1980’s ou même parfois du rock garage et psyché des 1970’s. Un rock énergique, spontané, innocent, incarné par des musiciens sans far et sans paillette, avec beaucoup d’audace et de coeur !

Flirt sensuel et sans suite avec le duo de Wilson&Co
Crooner punk

Wilbur est un des membres des Frères Wilson, une fratrie de quatre crooners punks engagés et révoltéstout droit venus de l’âpre plateau matheysin, que nous avions accueillis l’année dernière sur la scène de la Salle Noire. Renouant avec un rock’n’roll brut et sans fioritures, les Frères Wilson sont bien loin de la pop nombriliste et sucrée du moment... Cabarock oblige, Wilbur - chanteur et guitariste de surcroît - revient, en solo cette fois-ci, toujours loin des sucres candy et de la soupe qu’on a tendance à nous servir sans vergogne aucune, pour un set à la brutalité sensuelle et sans suite ...

Attentats rock de Minio et De Féline

Côté buvette, deux artistes déjantés prendront la relève dans des moments choisis, pour des attentats rock à vous dresser les poils sur les bras. Minio & De Féline agitent, bouleversent et dépoussièrent lerock de leur verve corrosive, aiguisant leur slam sur des riffs électriques, des nappes et quelques machines à beat...

Pliage intempestifs de genoux avec José & The Wastemen
Rock musclé

Jose, ancien bassiste-chanteur des très énergiques Firecrackers, lançait The Wastemen, son nouveau projet, au printemps 2010, en s’entourant de musiciens expérimentés issus de Modern Folks et Duster 71. Fort d’influences allant du Country-Blues le plus roots au Heavy-Metal le plus violent, en passant par le Grunge qui a façonné leur adolescence ou les grands du Classic Rock, les Wastemen continuent à sortir des disques qui ne se ressemblent pas, avec des collaborations qui ne passent pas inaperçues, comme Nadj, Jeff Nolan Lord Von Zipstor & Dude, Lull, Doug Pinnick et bien d’autres. 

   



Rendez-vous n°5 placé sous le signe de... l'Exubérance 

avec le Concert Pas Tard de Vitas & Védèche

Lire la suite...

         

VITAS & VÉDÈCHE ~ CONCERT PAS TARD N°12

Jeudi 10 novembre à 19h30
Tout public
Participation libre

Réservation conseillée ICI


Le chanteur exubérant du Pasha Disco Club reprend sa guitare pour nous présenter son duo de chanson moderne, accompagné d’un complice tout en subtilité. Laissez-vous embarquer par leur swing des mots et leur générosité légèrement farfelue sur un set folk-blues acoustique aux faux airs de chanson française traditionnelle !

   

La complicité de Nicolas Vitas et Gérard Védèche est une évidence. Après s’être frotté au rock’n’roll des années 50 puis au blues, Nicolas Vitas se met aujourd’hui au service de ses textes. L’un écrit les textes et la plupart des musiques, l’autre les met en valeur habilement par des arrangements précis.  On reconnaitra dans les paroles un certain héritage de la chanson française. L’approche du Dobro et Lap Steel (, quant à elle, apporte à l’ensemble une sonorité résolument actuelle.
La complémentarité du duo à l’écriture se retrouve sur scène : un chanteur-guitariste exubérant servi par un compère tout en subtilité, sourire vissé au visage, ils dégagent une bonne humeur naturelle, dans une fausse simplicité musicale, bien rôdée au fil des concerts.


Nicolas Vitas : Chant, Guitare
Gérard Védèche : Dobro, Lap Steel, Ukulélé


 

Rendez-vous n°6 placé sous le signe de... la Musique

Avec Musique (en Robe) de Chambre N°27

Lire la suite...


         

MUSIQUE (EN ROBE) DE CHAMBRE N°27

Une matinée raffinée !
Avec les musiciens d'Amal (musique arabo-andalouse)

Dimanche 20 novembre à 10h30
Tout public
Participation libre

Pas de réservation sur ce rendez-vous : arrivez à l'heure !

Ce dimanche matin de la mi-novembre - quand il fera bien froid - venez dans la douce chaleur de la Salle Noire écouter les mélodies classiques de la musique arabo-andalouse.
L'atelier d'Amal jouera pour nous une NOUBA dont les volutes sonores venues des temps anciens, vous raviront l'âme, elle partira au sud.
Selon les dires de certains musicologues, c'est aux heures du petit matin devant un public de mélomanes seulement, que les plus belles sont interprétées.
Alors foudroyés par la beauté, vous pourrez siroter un café ou un thé à la menthe et déguster votre croissant.

Vos hôtes, le Majordome Fletcher et de sa Madame la Baronne, auront eux le plaisir d’égayer votre ravissement sur leur mode classique en mibémolmajeur.

   

C'est bien connu, les dimanches qui démarrent avec notre Matinale Classique roulent de joie toute la sainte journée. Soyez les bienvenus, en smoking de la veille ou négligé de soi(e), pour faire carburer votre coeur au sons subtils d'un concert classique tout en prenant le petit déjeuner dans la précieuse Chambre Noire ...


 

Rendez-vous n°7 placé sous le signe de ... l'Enchantement

Avec Fête des Gosses n°1

Lire la suite...

         

FÊTE DES GOSSES N°1

Grands spectacles pour petit public
Avec Les Zinzins, le Tire-Laine & les Barbarins Fourchus

Du lundi 28 novembre au dimanche 4 décembre
Détail des horaires dans le menu déroulant, en fonction des spectacles
Tout public à partir de 4 ans

Tarif unique 6 euros

Que vous les vouliez ou non, maintenant vous les avez ! La Fête des gosses est une occasion inespérée de nous confier vos lardons. Avec le bazar de Noël qui ne va pas tarder à pointer son nez, c’est le moment ou jamais de rêver pour de vrai. Ça vous coûtera moins cher qu’une Playstation. Et on vous promet que ça va dépoter !

 

    

Ça y est, le "jeune public" s'invite à la Salle Noire ! Pour la première fois, nous lançons, en bons pères de famille, la première édition de notre festival de grands spectacles pour petit public ! Et comme on croit plus au Père Fouettard qu’au Père Noël, on réserve aux marmots, n’ayons pas peur des mots, des claques artistiques dignes de ce nom, pour leur mettre, somme toute fort tendrement, un peu de plomb dans le ciboulot, à base de spectacles qui, soit dit entre nous, seront particulièrement éblouissants  !

Mardi 29 novembre à 19h00
Camille Apache
Les Zinzins

Comédie électropérazicale à partir de 6 ans

Un spectacle aux airs de road movie chanté, autour d'un personnage prénommé Camille. Camille, c'est beau, ça se balance dans l'air frais, c'est chaud comme une ronde de marmots, une partie de billes, un bouquet de fleurs, comme un câlin de son frère, un cadeau pour sa mère.... Et puis, au fil du temps, ça se complque ! Une comédie musicale entre conte moderne et concert déjanté !

Prévente en ligne

Mercredi 30 novembre à 14h30
Waterzoï Cinéma
Les Barbarins Fourchus

Plongez à la découverte de la philosophie avec Waterzoï Cinéma, spectacle mêlant cinéma d'animation et musiques actuelles !
Une mise en musique aux accents vintage - bruitiste et mélodique, habille en live cette série de trois délicats films courts d’animation, réalisés élégamment par les Studios d’Art de Shangaï dans les années 1980. Basées sur des contes chinois traditionnels, ces histoires courtes - La mante religieuse (1988) et L’huître et l’aigrette (1983) de l’incontournable Hu Jinqing, ou encore Les singes qui voulaient attraper la lune (1985) du facétieux Zhou Keqin - illustrent avec délicatesse les proverbes sages et espiègles issus de la philosophie asiatique ancestrale. Entrez dans la magie de ces oeuvres artisanales portant tout l’héritage de la peinture traditionnelle chinoise.

Prévente en ligne

Vendredi 2 décembre à 19h00
Le Grand Beng
Le Tire-Laine

Conte musical

Des dieux qui s’ennuient, un univers, la création d’une planète … Et tout un bazar ! Ne serait-il pas temps pour chacun des êtres qui peuplent la Terre d’aller regarder un peu du côté de la liberté et de la simplicité ?
Humblement présenté comme une fable pour ne pas trop vous impressionner, elle pourrait commencer par "Il était une fois des dieux, une planètes, des peuples". Tendrement insolent, effrontément délicat, le Grand Beng toise la société du haut de sa Tour de Babel, revisitant ce mythe ancestral pour toucher du doigt des questions aussi graves que celles de la liberté de circulation la course au pouvoir, .... Et bien d'autres.

Prévente en ligne

Avec Delfino : conte et chant & JB Hoste : Musique

Dimanche 4 décembre à 16h00

Tarifs :
6 euros pour les enfants
8 euros pour les parents (adhésion comprise)
Le Bal des Sales Gosses

Pour clore cette semaine dans la joie et la bonne humeur, nous invitons petits et grands à la plus grande boom de tous les temps ! Oubliez le stress des potentielles ravages que pourrait occasionner une boom dans votre précieux cocon : la Salle Noire ouvre ses portes aux marmots pour deux heures de bal endiablées où ils auront de quoi se défouler ! Artistes à paillettes, froufrous et confettis seront aux manettes pour une après-midi ou (presque) tout sera permis !

Prévente en ligne



Rendez-vous n°8 placé sous le signe de...La turbulence #1

avec le Bal Before Noël du Pasha Disco Club

Lire la suite...

         

BAL BEFORE NOËL

Pasha Disco Club

Samedi 17 décembre à 20h30
Tout public
Tarif unique : 12 euros

Préventes en ligne ICI

Rien de tel qu’un bal pour se retrouver avant les fêtes de fin d’année ! Venez vous remettre en jambes avec l’illustre orchestre de Pasha Petrovitch et embarquez dans l’histoire délirante de la Disco Propaganda, sur les rythmes des plus grands tubes du genre, des années 1970 à nos jours ...

    

Comme chaque année, nous vous invitons à célébrer la fin de l’année à l’occasion de deux rendez-vous festifs placés sous le sacro-saint signe de la danse ! Et c’est sous l’égide de la musique funk’n’disco que nous entamerons les hostilité avec le célèbre Pasha Disco Club et son histoire (drôle et méconnue) de la « Disco Propaganda » : la conquête de l’Est par la musique Disco. Enfilez votre pantalon orange et votre col violet pelle à tarte, sortez vos chaussures plateforme et laissez-vous porter ! Serez-vous à la hauteur des chorégraphies proposées? Aurez-vous le mollet encore suffisamment ferme - ou danserez-vous assis ?


 

The last rendez-vous of the automne

avec le Bal Rock'n'roll Before Réveillon

Lire la suite...

         

BAL BEFORE RÉVEILLON

Le Grand Bal Rock'n'roll

Samedi 31 décembre à 20h00
Presque Tout public (à partir de 10 ans)
Tarif unique : 15 euros

Préventes en ligne

Mûs par un incontestable savoir-faire et un impitoyable talent pour le
«joyeux bordel», les Barbarins Fourchus vous réservent un show
bouillant sur un set rock’n’roll endiablé, des années 1950 à nos jours.
Un chanteur un tantinet rugueux, deux chanteuses un poil râleuses, un
batteur complètement frappé, deux guitaristes sauvagement déchaînés
et un bassiste indéniablement implacable vous attendent pour la
première étape de cette longue course jusqu’au bout de la nuit !

    


 


 

Rendez-vous n°10 placé sous ... un ciel rouge violent

avec le Moderne Classique (Barbarins Fourchus - Création 2016)

Lire la suite...

        
      

LE MODERNE CLASSIQUE
Ovni poétique

Compagnie Barbarins Fourchus

Deux représentations exceptionnelles
Samedi 21 janvier à 20h30 & Dimanche 22 janvier à 17h30

Presque tout public (à partir de 10 ans)
Tarif : 8/10 euros

Samedi 21 janvier à 20h30 : préventes en ligne ICI

Dimanche 22 janvier à 17h30 : préventes en ligne ICI

Pour entamer l’hiver, nous mettons à l’honneur la dernière création du collectif et vous invitons à vous perdre dans les élucubrations oniriques de cet ovni poétique qu’est le Moderne Classique, à l’occasion de deux représentations exceptionnelles.

Avec Delfino (Chant), Sergio Zamparo (claviers, flûtes), Pascal Billot (saxophones), Dominique Brunier (violoncelle)

* Lunchbreak prévu le jeudi 19 janvier à partir de 12h00 !
Tout public - Gratuit !

    

Quelque peu fantasque, joliment absurde, résolument authentique, Le Moderne Classique fait bouger les lignes et s'aventure aux frontières entre les genres, croisant une musique classique qui aurait succombé aux âpres séductions du rock'n'roll à la gouaille des chansons de rue.

Les Barbarins relatent ici quelques épatants souvenirs choisis parmi leurs aventures vers quelques bouts de monde - des histoires, des racontars, des boniments, des réminiscences, des rencontres - improbables, parfois magiques.
Avec le Moderne Classique, ils remettent l'ouvrage sur le métier à tisser de leur univers rococo déjanté. Triturant le passé, ils bricolent ainsi l'avenir pour embrasser le présent, restant au plus près d'une révolte positive, à fleur de peau. D'ailleurs, pas plus qu'ils ne jettent leurs chaussettes trouées - reprisées délicatement d'un fil de récupération plaqué or, ils ne jettent pas leurs rêves cabossés, qu'ils tentent même avec ardeur de laisser librement s'épanouir. Ils cisèlent, ils affûtent, ils martèlent, grâce à un orchestre de chambrée acoustique naturellement minimaliste, portant une voix rauque de la cave au grenier.

Avec Le Moderne Classique, il va y avoir du classique c'est sûr, mais il va y avoir aussi du moderne, c'est sûr, et donc du classique moderne en quelque sorte, bref du Moderne Classique ...

Extrait de presse - Blog Je vois rouge

La musique des Barbarins Fourchus est à l’image du groupe, un joyeux bordel ! Sur «Danser», les musiciens jouent les  petits chimistes, mélangent les styles et les époques au nom d’un éclectisme revendiqué : Vian, Ferré, Prévert ou Tati, Zavatta, Gréco ou Fellini, Mad professor, Orson Welles, Frehel, Talking Heads, Stravinski ou les Clash… Construction musicale délirante, boucles psychédéliques entêtantes, chaque morceau est au service d’un univers déjanté, bricolage de passé et d’avenir, éclairs fulgurants d’espoir sous un ciel rouge violent. De ces visions, Delfino, beau diable parmi les diables, est le conteur. Dans ses élucubrations oniriques, le voyageur vient se perdre avec bonheur. Ses textes parlent d’un monde farouche, «le vieux monde». Du constat âpre et violent d’une société piégée par «l’état de grâce» et «la soif du mal» émanent parfois un interstice lumineux, une occasion de «danser», de rester «naif» malgré «la misère», nos grands esprits en transe plongeant au cœur d’un doux «rêve alchimik». Avec son timbre grave et déglingué, Delfino cisèle les mots tel un chirurgien visionnaire, saisissant la beauté du verbe à bras le corps, quitte à lui faire parfois un peu mal. «J’essaye d’apporter une sorte de poétique sociale, que ça soit vivant, en lien avec l’époque. C’est un regard à la fois tendre et désabusé, social et poétique.» Une écriture liée à l’émotion qui parle de «la joie, de nos peines, de nos haines, de nos rages, de nos désaccords avec un certain monde qui prend une forme trop déséquilibrée.» 


* Lunchbreak prévu le jeudi 19 janvier à partir de 12h00 !

RDV à l'heure du déjeuner pour découvrir comment se poursuit le travail autour d'un spectacle une fois qu'on l'a créé et pour échanger avec les artistes en résidence dans notre merveilleux laboratoire !


 

Rendez-vous n°11 placé sur orbite

avec Human Nature (Tribute to Mickaël Jackson) ~ Concert Pas Tard

Lire la suite...

        
      

HUMAN NATURE
Tribute à Mickaël Jackson
Concert Pas Tard n°13

Jeudi 26 janvier à 19h30
Tout public
Participation libre

Pensez à réserver en envoyant un mail à Cet adresse mail est protégé contre les spambots. Vous avez d'activer le javascript pour la visualiser.

Ode incandescente à la plus majestueuse des figures de la pop, Human Nature vous invite à vous perdre avec délices dans l’oeuvre ineffable de Mickaël Jackson - que le quartet revisite dans un tribute acoustique mêlant les voix de trois chanteuses au songracile d’une guitare à peine amplifiée… À découvrir en exclusivité !

Avec Anaïs Laugier : Chant et arrangements | Mélanie Lianes et Aurélie Dabre : Chant
Dan Dumon : Guitare

  

Pour cette nouvelle édition, nous vous invitons à découvrir la première d’un tribute à Mickael Jackon, actuellement en cours de fabrication. Mickael Jackson... Bien sûr, on ne présente plus cette éminente star internationale, figure majeure de la pop qui aura fait le tour du monde plus que personne d’autre et révolutionné l’industrie du disque : tubes interplanétaires, génie charismatique, performer stupéfiant qui nous aura souvent laissé pantois face à son ardeur incandescente, et plus encore... Artiste sacré - et le plus couronné de succès de tous les temps - qui aurait même pris la place de Dieu pour certains... Mais là, on déborde du côté du fanatisme...
Heureusement, ce n’est pas ce qui a amené ce quartet grenoblois à s’attaquer à cette oeuvre magistrale. Décence oblige. Humilité aussi. Car si l’on considère ce qui précède, il peut alors parâitre un peu présomptueux de s’attaquer à cette bête de scène féroce et inégalable. C’est pour cette raison que Human Nature restera dans la sobriété d’un tribute acoustique mêlant les voix de trois chanteuses au son gracile d’une guitare à peine amplifiée. Pour redécouvrir tout à fait autrement l’oeuvre de cet homme qu’on n’aura jamais vraiment connu bien qu’on se soit tous laissé touché, un jour ou l’autre, par sa puissante fragilité ou par son impétueuse virtuosité. Et plus que le show dont il était maître, Human Nature reviendra sur l’essence de l’art de cette figure incontestable de la musique pop.


 
 


 

Rendez-vous n°12 placé sous ... une boule à facettes

avec le Pasha Disco Club ~ Bal de l'hiver !

Lire la suite...

        
  

PASHA DISCO CLUB

Bal de l'hiver

Vendredi 3 février à 20h30
Presque Tout public (à partir de 10 ans)
Tarif unique : 12 euros

En partenariat avec Radio Campus Grenoble

Préventes en ligne ICI

Vous avez le teint gris, le moral dans les chaussettes et votre capital bonhommie fait un peu la gueule ? Une équipe de choc vous attend à la Salle Noire pour vous remettre d’équerre à coup de boule à facettes et à dos de pattes d’éléphant...

Et pas question d’attendre le carnaval pour entrer dans votre nouvelle peau : enfilez votre tenue la plus givrée et prenez la route d’un des dancefloors les plus explosifs de l’histoire des bals. L’orchestre de Pasha Petrovitch et son inénarrable sens du show vous embarqueront dans l’histoire délirante de la disco propaganda, sur le rythmes des incontournables du genre, des années 1970 à nos jours. Loin du baluche traditionnel, le Pasha Disco Club : un spectacle musical pour danser sans retenue !

   

Au bal, c’est l’attraction qui règne... Soirées de l’improbable et de l’inoui, les bals invitent un ou plusieurs orchestres de bal des Barbarins Fourchus, soit une quinzaine d’artistes sur scène- chanteurs, musiciens et comédiens - à revisiter, dans une démesure fellinienne, l’univers des fêtes populaires ...

Devenu presque désuet après l’ouverture des premières discothèques à l’après-guerre, le bal signe désormais son grand retour et les plus grands spécialistes en la matière, j’ai nommé les célèbres Barbarins Fourchus, vous invitent à un incontournable rendez-vous de la vie du quartier... Pour l’occasion, célébrons la beauté, la folie, la camaraderie .. Et l’amour ! Sur des musiques taillées pour l’occasion, le tout pour enflammer l’incroyable dancefloor de notre bien-aimée boîte noire ! Au programme : un thème, de la musique, de la danse et du show !

Pour cette édition de l'hiver, le rendez-vous sera placé sous le signe de la tonicité (mais aussi de la mansuétude - puisqu’entre la fatigue accumulée et la froideur de l’hiver, il y aura certainement du boulot pour vous faire remuer) ! Et c’est sous l’égide de la musique funk’n’disco que nous vous inviterons à folêtrer, avec le célèbre Pasha Disco Club et son histoire (drôle et méconnue) de la « Disco Propaganda ». Serez-vous à la hauteur des chorégraphies proposées? Aurez-vous le mollet encore suffisamment ferme - ou danserez-vous assis ?


 

Rendez-vous n°13

avec Musique (en robe) de Chambre

Lire la suite...

        
           

MUSIQUE (EN ROBE) DE CHAMBRE N°28

Compagnie Barbarins Fourchus, en collaboration avec le Conservatoire de Grenoble

Dimanche 12 février à 10h30
Tout public
Participation libre

Pas de réservations sur ce rendez-vous. Arrivez à l'heure.

Ce matin, 15 violoncellistes toutes cordes tendues, accordés et ensemble entreront dans notre Salon de Musique. Ils auront répété pour vous pendant de longues soirées d'hiver.  Délicatement, l'orchestre délivrera un programme de musique romantique et vos cœurs voltigeront aux sons des valses et sarabandes, vos oreilles seront émues et enjouées. Soudain votre esprit, désormais paré contre le froid ambiant, dansera par tous les vents. La journée sera fringante !

Venez (encore baillant ou bien fiévreux du samedi soir) nous rejoindre pour ce petit déjeuner musical ! Vos hôtes, le Majordome Fletcher et sa Madame la Baronne vous accueilleront comme à l'accoutumé sur leur mode ultra-classique en mibémolmajeur.

La musique, remède universel !

  

Une fois n'est pas coutume, voici que Madame La Baronne vous détaille par le menu une partie du programme de cette nouvelle édition. Celui-ci sera interprété par un ensemble de violoncelles dirigé par Madame Yaëlle Quincarlet  :

Sarabande de Georg Friedrich Haendel
Walz de Rudolf Zwartjes
Auld Lang Syn de Chula
Deux danses de Antonín Dvořák
Valse de l'empereur de Johann Strauss fils
Nouvelle Polka en pizzicato de Johann Strauss fils
Le beau Danube bleu de Johann Strauss fils
Danse hongroise de Johannes Brahms



Rendez-vous n°14 avec

Concert Pas Tard de Billie Billie & The Band

Lire la suite...

         
         

BILLIE BILLIE & THE BAND

Concert Pas Tard n°14

Jeudi 23 février à 19h30
Tout public
Participation libre

Pensez à réserver en envoyant un mail à Cet adresse mail est protégé contre les spambots. Vous avez d'activer le javascript pour la visualiser.

Billie Holiday avait ce charme irrésistible des écorchés-vifs – somptueux, immédiat, désabusé, déchirant. Dans la pure tradition du Café Society des années 1940, Billie Billie and the Band vous invite à replonger dans l’univers sensible de cette éternelle insoumise, qui restera l’icône d’une époque sombre qui n’est pas sans nous rappeler à celle que nous traversons en ce moment …

Avec : Laetitia Pellegrini (Chant), Sergio Zamparo (Clavier, flûte), Pascal Billot (Clavier, saxophone), Géraldine Jaquier (Contrebasse), Touma Guittet (Batterie)

 

Et si, pour cette quatorzième édition, plutôt qu’à la traditionnelle guinguette populaire propre à ce rendez-vous, nous transformions la Salle Noire en club de jazz des années 1940, pour un Concert Pas Tard cosy et raffiné ? Plafond bas, ambiance feutrée et colorée, voix ardente et musique cuivrée... Venue de loin, l’énergie jazzy de cette diva inoubliable nous emmènera sur la route de l’ailleurs, vers la liberté.

Ça balance, ça danse, ça frémit, ça remue de l’intérieur, ça vascille, ça ondule, ça miroite, ça chuchote autour d’un verre, ça échange quelques mots au comptoir, ça réagit ... Tranquillement, ça vit...


 

Rendez-vous n°15 : un cabaret rock barjo !

(The) Nous + Bleu Russe

Lire la suite...

         
            

(THE) NOUS

The Good old sextoy tour
Massive Rock'n'roll Performance (Canada)


+ BLEU RUSSE
Première partie
Punk Electro (France)

Samedi 4 mars à 20h30
Pas Tout public
Tarif 6/8 euros

Préventes en ligne ICI

Prenant un malin plaisir à vous surprendre, nous transformons la Salle Noire au gré de nos envies, pour offrir un écrin surprenant aux spectacles proposés. Découvrez cette fois deux objets artistiques non-identifiés placés sous la bonne étoile du rock'n'roll, et assistez à un rendez-vous incontrôlable proche de ce que vous avez pu vivre lors du Cabarock ou du Kabarjo... avec un duo originaire de Toronto qui prend la route pour l'Europe avec une indomptable performance "massive rock'n'roll" qui va vous faire dresser les poils de la tête ! Et un invité spécial répondant au doux nom de Bleu Russe, qui vous présentera son premier (et incontournable) album "Pigeon".


"Only live & No Records" proposent, en exclusivité mondiale et en collaboration avec les Barbarins Fourchus, (The) Nous, une formation underground unique en son genre et introuvable sur la toile. Avec « The Good Old Sextoy Tour », assistez à la performance rare, explosive, déchirante, hurlante, sauvage et borderline de ces mecs extravagants venus tout droit de Toronto pour une soirée unique ! Invité spécial de cette performance qui va vous faire dresser les poils de la tête, Bleu Russe joue, dépeignant sa condition quotidienne, car derrière l’aversion du propos consensuel, il s’agit bien de tirer parti de ce qui l’use !

 

THE NOUS
Massive Rock'n'roll Performance

 

Curieux, les informations nous arrivent au compte-goutte. Et comme ces artistes pratiquent le "live unique", il est vraisemblable que nous n'ayons pas de vidéo à vous montrer... Du moins avant quelques jours encore...

 

Découvrez sans hésiter cet improbable rendez-vous découverte, bientôt à la Salle Noire... avec ce duo originaire de Toronto qui prend la route pour l'Europe avec The Good Old Sextoy Tour, une indomptable performance "massive rock'n'roll" qui va vous faire dresser les poils de la tête !

 

Joe Wood Fox (guitare & music box) et Oscar Van Dingen (voix, tambour, peinture) pratiquent ce que l'on pourrait qualifier de "principe de l'instant" le live unique. Ils bâtissent lors de leurs prestations scéniques un univers sonore d'affolés avec autant d'adresse que de fragilité, suivant l'humeur du moment, utilisant des objets et des sons glanés sur place ou même parfois des paroles dérobées au public. Rien n'est figé. Sortant de leurs valises magiques autant de musiques, de rythmes et de mots crus pour dire leurs "visions" hallucinées d'un monde hallucinant (d'une hallucinante humanité). C'est une sorte de combat, ils sont deux catcheurs improbables luttant pour une victoire dérisoire…

 

" Nous cherchons ce qui n'est pas prévu, la faille , l'accident n'est jamais loin, on l'utilise comme un élément créatif, si le vent souffle en tempête, la guitare déchire l'air, si il est l'heure de l'orage, les mots dégringolent en divers langages, en éclair et parfois, le calme revient, la paix, à l'intérieur et dans la musique…" (Joe Wood Fox)

 

De cette figuration libre rock'n'roll naissent des histoires venues des rêves et des cauchemars, aussi du réel, des comptines débiles et absurdes, des rifs d'enfer, des rythmiques entêtantes parfois empruntées aux tambours traditionnels Hurons, des voix d'ancêtres. Les corps sont comme des pantins qui dansent leur animalité retrouvée, nés d'une société du pire to pire "the Nous" préfère en rire…

 

Dans un monde en pleine déconfiture, "The Nous" envoie la purée…

 

+ l'invité de la bassine

Comme à l'accoutumée, nous avons inopinément croisé la route d'un mec avec qui nous nous sommes trouvé quelques affinités... Et qui sera "l'invité de la bassine" pour cette fabuleuse soirée. Selon une source proche, il serait "un peu comme un poète qui fait sa liste de courses". Mais attention, rien à voir avec de la poésie de supermarché. On a pu le constater puisqu'il partage un local de répétition au Ciel avec quelque membre du collectif Barbarins Fourchus et que les murs ont laissé échapper quelques-unes de ses salves tendrement acides et joyeusement incisives ... qui confirment que "de la rage de Bleu Russe jaillit un humanisme bouillant d'amour..." (Grenews, 2016).

BLEU RUSSE
Punk-Électro Français

Issu d’une scène underground grenobloise, David Litavicki n’en est pas à son coup d’essai, car c’est au sein de plusieurs formations (Et Après ? Churros Bâtiment, As A New Revolt) que l’artiste fait ses armes. Il se construit avec d’autres, s’interroge et cherche.

Amorcé il y a deux ans, Bleu Russe voit le jour en 2015 avec un premier EP : Déchire mon Crâne. La balle est lancée : les boucles de guitare se superposent, les textes sont abruptes, et le phrasé frontal. Pigeon, son premier album (sorti fin 2016), prolonge mais vire de cap. Si la guitare est un outil, Fruity Loops l’est tout autant : Il s’agit donc de les remanier pour que l’un traduise l’autre. Enchaînant les tournes entre riffs lourds et thèmes précis, les punchlines entre noirceur et réalisme, c’est surtout avec finesse que Bleu Russe nous interpelle sur l’absurdité du quotidien. Son dialogue intérieur pointe du doigt, appuie sur ce qui gêne et l’interroge.

Plus d'infos...



Rendez-vous n°16 avec le Concert pas tard n°15

avec Mus-Krat People

Lire la suite...

         
                 

MUS-KRAT PEOPLE

Concert Pas Tard n°15

Jeudi 16 mars à 19h30
Tout public
Participation libre

Pensez à réserver en envoyant un mail à Cet adresse mail est protégé contre les spambots. Vous avez d'activer le javascript pour la visualiser.

Pour la dernière édition de l’hiver, les Barbarins Fourchus vous invite à un rendez-vous délicieusement feutré en compagnie du quatuor Mus-Krat People qui laissera tranquillement éclore le printemps aux portes de la Salle Noire sur ses notes mêlées de jazz et de musique électronique.
Élégamment affranchi de la barrière des genres, Mus-Krat People emmène librement le public dans un univers pluriel aux confins des musiques improvisées, répétitives, minimalistes ou encore électroniques. Formé de musiciens issus des collectifs Barbarins Fourchus, Dyade et Lo’Jo, le quatuor trouve son inspiration dans le métissage et la rencontre. Et si les influences du quartet sont sans frontières, l’état d’esprit revendiqué est autant celui de la «great black music» des années 70 que Steve Reich ou Pan Sonic. Installés confortablement dans l’écrin de la Salle Noire, nous vous invitons à savourer avec eux un pur moment de liberté ...

   

 

Muskrat People est né de la rencontre de quatre musiciens réunis par leur goût pour le métissage, l’ouverture propre aux musiques improvisées, les musiques répétitives, minimalistes et les sonorités électroniques. Et si les influences du quartet sont sans frontières, l’état d’esprit revendiqué est autant celui de la «great black music» des années 70 que Steve Reich ou Pan Sonic. La musique du Muskrat People, essentiellement originale, puise son inspiration dans le cinéma et sa force narrative. Sur une trame minimaliste et au travers d’improvisations, la musique de Muskrat People part à la recherche de l’essence du rythme et de l’harmonie. Porté par une dynamique collective, le répertoire évolue entre innovation et tradition. Un pur moment de liberté !

Avec Sergio Zamparo (Flûtes, claviers), Pascal Billot (Saxophones, claviers), Nicolas Gallard (Batterie, percussions) et Lorenzo Isella (Piano)


 

Children'lands

Mus-Krat People



Rendez-vous n°17 avec du cirque caché

Sorcières ! Cie Toron Blues

Lire la suite...

                                    

SORCIÈRES !

Cie Toron Blues - Cirque caché

Deux représentations exceptionnelles !

Samedi 25 mars à 14h30et 18h00
Tout public à partir de 5 ans
Tarifs : 6/8 euros

Représentation de 14h30 : préventesen ligne ICI

Représentation de 18h00 : préventes en ligne ICI

Un univers organique, des personnages aériens, la poésie des disciplines circassiennes qui se mêlent sur le fil d’une histoire inhabituelle, la fantaisie de deux comédiennes-acrobates toulousaines pleines de charme et de délicatesse : Sorcières ! est un spectacle que vous prendrez plaisir à découvrir en famille... Et qui ne pourra que vous su(s)rprendre ....

 

* Lunchbreak prévu le jeudi 23 mars à partir de 12h00 !
Tout public - Gratuit !


    

Cirque, danse et musique se mêleront pour vous entrainer dans l’univers étrange, frissonnant et abracadabrant d’une sorcière insolite aux multiples charmes qui s’éprend à n’en plus dormir d’un loup au seuil du désespoir. Dès lors, métamorphoses et sortilèges envoûteront la Salle Noire pour vous mener dans le charivari de nos pulsions primaires … Et dans les mystères occultes de ce que pourrait être une femme… libre.
Le mythe de la sorcière fascine toujours autant. La curiosité pour l’étrange et le goût pour la peur questionnent les modes de représentations. Pourquoi un individu semble-t-il étrange? Pourquoi en avons nous peur ? En déconstruisant les clichés, nous invitons les spectateurs à goûter aux saveurs qu’un être extraordinaire peut communiquer.

 

* Lunchbreak prévu le jeudi 23 mars à partir de 12h00 !

RDV à l'heure du déjeuner avec votre picnic pour découvrir l'envers du décor d'un spectacle en création et rencontrer les artistes au travail dans notre merveilleux laboratoire !


 

N°18 / Rendez-vous enivrant

A.L.C.O.O.L - Cie Tungstène Théâtre

 

Lire la suite...

 

                                    

 A.L.C.O.O.L.
Cie Tungstène Théâtre

Samedi 1er avril à 20h30
Presque tout public (à partir de 15 ans)
Tarifs : 6/8 euros

Préventes en ligne ICI

   

Deux comédiennes, deux tables, deux bouteilles, une chorégraphie littéraire, des mots subtilement orchestrés par Marguerite Duras. De par sa thématique et sa forme peu conventionnelle, le spectacle A.L.C.O.O.L. questionne et surprend, tel un uppercut au foie ! Sans jugement ni morale, c’est drôle, émouvant, renversant ! À découvrir absolument !

 

A.L.C.O.O.L
D'après le texte Alcool de Marguerite Duras (extrait de La Vie Matérielle)

De par sa thématique et sa forme peu conventionnelle, ALCOOL est un spectacle qui questionne et surprend, tel un uppercut au foie. Il interroge, au travers du texte de Marguerite Duras, notre rapport à l'alcool et aux addictions en général dans une mise en scène précise et chorégraphiée. Deux comédiennes se livrent à une chorégraphie littéraire qui raconte l'alcoolisme au féminin par le biais des mots subtilement orchestrés par Marguerite Duras. Entre un récit autobiographique et une analyse sociétale et philosophique de l'alcoolisme, nous proposons au spectateur un voyage introspectif autour de son rapport à l’alcool et des addictions en général. Loin d'être misérabiliste, le spectacle, en cohérence avec le texte qui se refuse tout lyrisme du désespoir, permet de toucher à la violence de cette maladie tout en y posant un regard sans jugement ni morale et souvent très drôle.

 

 

Distribution

 

Chloé Hervieux : Comédienne, metteuse en scène
Céline Riesen : Comédienne, metteuse en scène
Stephan Telboima : Créateur sonore, Régisseur

 


 

N°19 / Rendez-vous iconoclaste

Concert Pas Tard : Monaghan Feat. Bleu Tonnerre et Delfino


Lire la suite...

 

                                      

MONAGHAN Feat. BLEU TONNERRE & DELFINO

Concert Pas Tard

Bottle banks : every empty bottle has a story to tell

Jeudi 13 avril à 19h30
Tout public
Participation libre

Attention ! Jauge réduite : réservations conseillées à Cet adresse mail est protégé contre les spambots. Vous avez d'activer le javascript pour la visualiser.

Pour cette dernière édition de la saison, nous vous concoctons un rendez-vous iconoclaste qui entremêlera avec panache musique, poésie, vidéo et peinture. Côté musique, il s'agira avant tout d'explorations sonores en stéréophonie, avec détournements de guitares, improvisations diverses et bidouilles en tous genres, spécialité de Bleu Tonnerre. Côté expo, découvrez « Bottle banks », l’incroyable installation de Monaghan.

Vernissage à partir de19h00 !

    

Au fur et à mesure que nous découvrons les pièces de l'installation "Bottle Banks", présentée très prochainement à LA SALLE NOIRE avec la complicité de Bleu Tonnerre et Delfino peintre à l'illustration sonore, on découvre Robert Monaghan : un artiste infailliblement destructible, délicatement obsessionnel, délicieusement foudroyant ... dont on a hâte de dévoiler l'oeuvre. Viscérale.

 

   

 

Distribution :
Monaghan : peinture, écriture, voix | Bleu Tonnerre : guitares, machines, composition | Delfino : voix, regard extérieur

 




Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer